Elle se tape les deux frères en live...


J'ai connu Marco sur internet. On "tchatait" ensemble, parfois le soir ou la nuit quand je rentrais tard du boulot. De messages sensuels en discussions téléphoniques coquines, nous avons convenu au bout de dix jours de se voir en vrai. Moi c'est Yasmine, j'ai 36 ans, célibataire à mes heures, il m'arrive d'avoir des histoires sérieuses de temps en temps mais je préfère les plans culs, je n'y peux rien c'est dans ma nature de goûter à tous les plaisirs de la vie. J'ai la peau caramel, la taille fine, des hanches arrondies et féminines, une poitrine charnue et un regard en amande qui en dit long sur ma sensualité latente. J'habite un grand studio à Bruxelles tout près de mon travail.

D'un tempérament volcanique dues sans doute à mes origines métisses, j'obtiens toujours ce que je veux auprès de la gente masculine. J'aime user et abuser de mon charme sensuel car j'ai la chance d'avoir une tête bien remplie et un corps bien roulé. Pour en revenir à Marco j'ai compris en le rencontrant qu'avec un type comme lui il était impossible de s'ennuyer : agréable, plaisant, toujours à l'affût du bon plan cul, il a su très vite faire de moi une complice sexuelle curieuse avide de nouvelles sensations . Doté d'une bite raisonnable, il est très doué pour la manipuler et se sert de sa langue et de ses doigts de façon admirable. En plus il vit à Ixelles donc c'est super pratique.

La première fois que l'on s'est vu c'était lundi soir dans un bar près de chez lui . Au premier regard, on s'est plut direct alors nous sommes allés chez lui pour baiser tranquille. Je l'ai sucé jusqu'à ce qu'il éjacule et quand j'ai étalé son sperme sur mes gros seins (95 c) ça l'a tellement excité qu'il m'a prise en levrette une seconde fois en me limant à mort pour bien me faire prendre mon pieds. Depuis j'ai reçu plusieurs SMS de lui mais je ne pouvais pas me libérer avant hier jour où ne travaillant pas j'ai pu le revoir. Le rendez vous avait lieu chez lui, un souper léger et un dessert très "charnel". En prenant ma douche je me suis masturbée comme une cochonne excitée d'avance de ce rencart torride.

Je jette un coup d'oeil à ma robe provocante et j'hésite... Cette tenue semble un peu osée pour un deuxième rencart, tant pis pour le côté "chaudasse" je me sens bien dans ma robe moulante, le décolleté offre une vue royale sur mes seins charnus enrobés de satin pourpre, je suis sûre que Marco va l'adorer. Mon manteau sur le dos pour éviter de me faire repérer, je sors de chez moi, et fonce chez Marco qui m'attend.

Coup de théâtre en arrivant ! Marco n'est pas seul. Dans le corridor de l'entrée il m'explique rapidement que son plus jeune frère vient de se pointer chez lui et que ce n'était pas prévu. Il me roule une pelle rapide et me le présente rapidement . Léo a 30 ans, aussi mignon que son frère, bien baraqué, et plus timide aussi . Une bonne ambiance règne entre les deux frères qui redoublent d'attentions adorables à mon égard.

J'ai beau faire confiance à Marco, en voyant la complicité qui lie les deux frères, je ne peux pas m'empêcher de penser que je ne suis pas là par hasard. Marco dépose des amuse-gueules sur la table du salon pendant que son frère Léo nous sert de bonnes bières fraîches. On trinque à 3, et je sens les garçons qui me dévorent des yeux. Je m'excuse auprès de Léo concernant ma tenue un peu légère mais Marco s'approche de moi et déclare :

- cette robe te va à ravir, tu es superbe dedans ! N’est-ce pas Léo ?

Léo plus timide que son frère nous sourit en acquiesçant. Marco met un cd qui diffuse une chanson de Mylène Farmer. Fan de cette artiste, je me mets à fredonner légèrement les paroles en ondulant langoureusement sur place.

- je je suis libertine... je suis une catin...

Les garçons s'installent sur le canapé les yeux braqués sur moi. J'attrape ma bière pour étancher ma soif, j'ai chaud, et je sens une toute légère excitation naître dans mon corps. Je fais couler un peu du liquide doré bien frais au creux de mes seins en passant ma langue sur ma bouche, je les chauffe et je sais que Marco bande à mort . La proximité des deux mecs me fait mouiller.

Ils m'observent le regard brillant et frappent dans leur main quand je tourne en faisant virevolter bien haut sur mes cuisses les petits volants de ma robe sexy. Mon show a tendance à émoustiller l'épi centre de mon corps. Je mouille en dansant. Marco m'appelle en me faisant signe de venir m'asseoir entre eux dans le canapé.

Je me laisse tomber entre les deux frères en riant de plaisir. L'ambiance est légère et Marco se jette littéralement sur moi pour m'embrasser. Surprise qu'il se lâche devant son frère je le repousse un peu quand sa main pelote ouvertement mes seins mais Marco me souffle :

- t'inquiète pas mon frère et cool, tu es tellement belle et chaude ce soir...

Sa bouche humide glisse le long de ma nuque et viens lécher le lobe de mon oreille. Je ne peux résister à caresse aussi audacieuse alors j'en oublies presque Léo qui est assis près de nous sur le canapé et je me serre contre Marco dans une étreinte passionnée. Marco en profite pour descendre les bretelles de ma robe et dépose des baisers fougueux sur ma poitrine retenue par la mince bande de satin pourpre de mon mini soutien gorge, qu'il fait sauté faisant surgir mes tétons plus gonflés que des bourgeons .

Je rejette mon corps en arrière sur le canapé permettant ainsi à Marco de se ruer sur moi, les yeux fermés excitée par la situation très spéciale , je sens une bouche m'embrasser tendrement et je comprends que Léo s'est joint à nous. Que rêver de mieux que deux frères qui me baisent ensemble ? Les cuisses ouvertes et relevée je soupire en exposant mon sexe épilé dont les lèvres fines sont déjà coulantes de mouille transparente.

Je reconnais la bouche de Marco qui me lèche et je tend tout mon sexe vers lui pour qu'il me le bouffe. Je sens le sexe dur de Léo qui effleure mes lèvres et je le prends en bouche avec gourmandise heureuse de me taper deux bites, deux langues, et quatre mains à moi seule. C'est tellement bon, mon corps vibre de plaisir, après la langue agile de Marco c'est sa queue qui prend la suite, s'enfonçant avec élan dans mon minou pour remplir mes entrailles.

C'est par saccade que Léo éjacule son sperme dans ma gorge et sur mon visage. Mon corps envahit de plaisir se laisse manipuler dans tous les sens du terme par les deux frères qui après m'avoir fait jouir en me léchant et en me baisant le vagin décident de me prendre ensemble, un devant, un derrière.

Transportée de plaisir, les trous humides d'excitation je me cale entre eux m'empalant sur le gros gland de Léo pendant que Marco me laboure les reins en m'enculant avec ferveur. Mes fesses claquent et mes seins sont titillés à mort par leurs mains restées libres. Leurs couilles se touchent presque quand ils me donnent ensemble des coups de reins pour que leurs queues restent bien serrées au fond de mes trous voraces....

Tard dans la nuit je rentre chez moi seule. Après m'être rassasiée de leurs assauts charnels je préfère le confort de ma chambre et la douceur de ma couette. Je m'endort un sourire d'extase sur les lèvres en imaginant ce que me réservera Marco à notre prochain rendez vous hot.

Histoires récentes